La gloire de Dieu dans la famille chrétienne

       Merci de m’avoir encore invité, avec mon épouse, au milieu de vous, c’est vraiment une joie, un privilège, une grâce de Dieu, de pouvoir partager la Parole avec vous ce soir et les autres soirs, si Dieu le permet, s’Il n’est pas revenu cette nuit !

       Je préférerais de loin qu’Il revienne ce soir ! Mais dans sa grâce le Seigneur peut tarder et s’Il tarde, c’est qu’Il donne encore un moment pour attendre d’abord que le moment du Père, qu’Il a fixé de toute éternité, soit là, mais aussi pour permettre à certains de ceux qu’Il connaît d’avance de se préparer pour entrer dans son salut. La porte de la grâce est toujours ouverte !

       Vous savez que Moise est venu nous apporter la loi, mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ ! C’est Lui qui nous a apporté la grâce de Dieu ! La porte de la grâce est ouverte jusqu’au retour du Seigneur. Elle est ouverte, et Il nous invite à entrer dans sa grâce. La grâce de Dieu, cela veut dire qu’Il nous donne des choses dont nous ne sommes pas dignes, nous ne sommes pas dignes de recevoir les cadeaux de Dieu ! Personne n’est digne de recevoir les cadeaux de Dieu. Le seul qui a été digne de recevoir et de donner toutes choses, c’est le Seigneur Jésus-Christ, c’est lui le seul digne d’ouvrir les sceaux de l’Apocalypse, lui seul est digne ! C’est parce qu’Il a été digne, qu’Il peut nous faire ces cadeaux. Quand quelqu’un veut nous faire un cadeau que nous ne méritons pas, ce qui fait plaisir à la personne qui nous donne le cadeau, c’est que nous le prenions avec un cœur qui dit merci. Les cadeaux de Dieu, sont tous contenus en Jésus-Christ ! Quand Dieu nous donne Jésus, Il nous donne tout avec lui ! Souvent les chrétiens vivent en dessous de leurs moyens, de leurs moyens spirituels ! Vous êtes d’accord avec moi ? Beaucoup de chrétiens vivent en dessous de leurs moyens ! Non pas leurs moyens personnels bien sûr, mais les moyens que Dieu nous donne en Jésus-Christ. Ce sont des choses extraordinaires !

       L’héritage que nous avons en Jésus est extraordinaire et on ne doit pas vivre comme quelqu’un qui aurait un milliard de dollars sur son compte en banque et qui vivrait comme un misérable ! Ce n’est pas normal ! Quand nous voyons les richesses que Dieu nous donne en JésusChrist, nous avons vraiment besoin d’avoir les yeux du cœur, les yeux spirituels ouverts par le SaintEsprit, pour comprendre ce que Jésus a fait, pour comprendre ce qu’Il nous donne dans sa mort et dans sa résurrection, et pour avoir la foi pour entrer dans ces choses pour les vivre ! C’est ce que veut faire le Seigneur, dans sa grâce ! Il veut nous ouvrir les yeux par son Esprit. Il veut nous ouvrir les yeux à sa Parole, pour que nous puissions entrer par la foi dans tout ce qu’Il veut nous donner. Le salut, c’est par la foi uniquement ! Nous ne sommes pas dignes d’être sauvés ! Jésus a accompli un parfait salut pour nous à la Croix, et le désir du Seigneur, c’est de nous faire pleinement entrer dans ce salut !

       Pour pouvoir entrer dans ce salut, il faut le faire par la foi, uniquement ! Nous ne pouvons pas entrer dans toutes les choses que Dieu nous donne, si ce n’est par la foi. Nous ne méritons rien ! Si certains au milieu de nous ont encore la plus petite idée qu’ils méritent quelque chose, il faut vite qu’ils se débarrassent de cette idée. J’espère que ce n’est le cas de personne ici. Nous ne méritons rien ! Mais ce n’est pas une raison parce que nous ne méritons rien, de laisser de côté les choses que nous ne méritons pas ! Si le Seigneur dresse une table bien chargée devant nous, il faut que nous lui fassions plaisir et que nous allions par la foi nous servir de ce qu’Il nous donne. Il ne faut pas le laisser sur la table du Seigneur. Les choses que Dieu nous donne, Il nous les a données en Jésus, pour glorifier son nom, pour que sa volonté s’accomplisse dans notre vie. Il voudrait nous voir marcher par la foi et par l’esprit pour glorifier son nom sur cette terre jusqu’à ce qu’Il vienne.

       Et comment est-ce que je peux glorifier le nom de Jésus dans ma vie ? En le laissant travailler pour qu’il fasse sa volonté en moi, pour que Christ, ne reste pas enfermé au fond de moi, mais qu’Il puisse se manifester dans ma vie. Quand Christ va pouvoir se manifester librement dans ma vie, dans ta vie, Dieu le Père, va être vraiment glorifié ! Pendant quelques soirées nous allons parler de la famille, c’est un sujet qui touche vraiment le cœur de Dieu. Dieu va être glorifié dans la famille, quand chaque membre de la famille se sera d’abord pleinement donné à Jésus, et quand chaque membre de la famille va laisser Jésus régner dans sa vie.

       Tous les problèmes des familles chrétiennes viennent du fait qu’un membre de la famille n’a pas accepté Jésus, ou s’ils l’ont tous accepté, les problèmes viennent de ce que Jésus n’est pas vraiment le Seigneur, de ce que la chair se manifeste encore, qu’elle n’est pas encore morte. Quand la chair n’est pas morte dans ma vie, que se passe-t-il ? Je ne suis pas le seul à le savoir ! Nous le savons tous ! Quand la chair n’est pas morte dans la vie d’un chrétien, ce sont les œuvres de la chair qui se manifestent et le fruit de l’esprit ne va pas se manifester pleinement. Ou bien il va y avoir un mélange ! Une heure ce sera le fruit de l’esprit, l’heure d’après ce sera la chair qui va dominer, et quand la chair domine, qu’est-ce qui se passe ? Est-ce que Jésus est glorifié ? Quand la chair domine, ce sont les divisions, les disputes, les animosités, les querelles, les impuretés et les choses semblables, et ces choses empêchent Jésus de se manifester !

       Alors parlons de la famille. J’ai voulu rajouter ce mot : “La famille oui, mais une famille qui marche par l’esprit !” Pas seulement une famille qui veut obéir à des commandements, mais qui garderait la chair encore vivante ! Cela ne marche pas bien avec le Seigneur ! Si vous voulez obéir aux commandements du Seigneur, mais en voulant garder la chair vivante, cela va faire un mélange qui va être désagréable au Seigneur !

       Le Seigneur, est bon et compatissant, Il ne va pas nous abandonner parce que nous sommes dans le mélange, merci Seigneur, Il ne va pas nous rejeter parce que nous sommes dans le mélange. Il regarde au fond du cœur pour voir ce qu’il y a au fond de notre cœur.

       Est-ce que nous sommes attristés par le mélange ? Ou est-ce que nous vivons tranquillement dans le mélange ? Est-ce que nous avons même conscience qu’il y a un mélange ? Je vous assure que beaucoup de chrétiens n’ont pas conscience, une conscience claire qu’il y a un mélange dans leur vie. Ils n’ont pas la lumière sur ce qui est charnel dans leur vie. Ils l’ont plus facilement pour ce qui est charnel dans la vie des autres ! C’est une tendance naturelle de l’homme ! On voit plus facilement les défauts des autres que nos propres défauts ! Est-ce vrai ? Enfin, je sais que c’est vrai pour moi ! Nous sommes tous faits de la même matière, nous sommes tous nés dans le péché !

       Je vais commencer par vous lire un petit verset de l’épître aux Ephésiens, au chapitre premier, et au verset 15 : « C’est pourquoi moi aussi ayant entendu parler de votre foi, au Seigneur Jésus et de votre amour pour tous les saints, je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, pour que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints », je répète ce qu’il dit là : « quelle est la richesse de la gloire de l’héritage qu’il réserve aux saints ! »

       Les saints, ce sont ceux qui ont été sanctifiés par le sang de Jésus, qui ont accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur, et qui sont en train d’être sanctifiés par le Seigneur, par son Esprit et sa Parole. Dieu le Père a réservé à ces saints-là un héritage glorieux en Jésus-Christ. Il ne veut pas que cet héritage reste enfermé à la banque du ciel, Il veut que nous puissions en profiter et que nous en fassions profiter les autres. Cet héritage c’est la nature même de Jésus-Christ, en nous et au travers de nous, sans que rien ne vienne gêner la manifestation de la nature de Jésus dans notre vie. C’est ça l’héritage qu’Il réserve aux saints ! Il veut leur faire la grâce de leur donner un Sauveur qui leur donne la vie éternelle. La vie éternelle est la vie même de Dieu, la sainteté de Dieu, la pureté de Dieu, l’amour de Dieu. Il veut que cette vie éternelle, cette nature de Dieu, soit manifestée pleinement en nous maintenant ! Pas quand nous serons au ciel seulement, mais ici et maintenant. Et je vous assure que pour que ce soit possible, il n’y a qu’une seule condition, c’est que nos yeux spirituels s’ouvrent à la volonté de Dieu pour que nous puissions entrer par la foi dans le plan de Dieu. L’impossibilité ne viendra jamais de la part du Seigneur. L’impossibilité viendra de nous, non pas que nous ne soyons pas capables, puisque c’est Dieu qui nous rend capables, mais parce qu’on ne fait pas le pas de foi qu’il faut pour saisir cet héritage et laisser Dieu le manifester dans notre vie, c’est-à-dire la nature même de Jésus son Fils.

       Quand l’amour de Jésus va être pleinement manifesté dans mon cœur de mari et de père, quand l’amour de Jésus va être manifesté dans le cœur et la vie de ma femme, de mes enfants, alors la famille sera dans le plan de Dieu. Elle va être à la gloire de Jésus. La famille c’est la plus petite cellule de la société, c’est aussi la plus petite cellule dans l’Eglise, et tous les problèmes de l’Eglise, tous, prennent leurs origines quelque part dans une famille ! Quand les familles vont bien, l’Eglise va bien ! Il nous faut comprendre le plan de Dieu dès l’origine. Pourquoi Dieu a-t-Il créé l’homme et la femme ? Il aurait pu ne faire que des hommes ! Il a créé Adam le premier et Il a vu qu’il n’était pas bon qu’Adam reste seul. Dieu a dit : « Je vais lui faire une aide semblable à lui », parce qu’il ne va pas s’en sortir tout seul ! Il a endormi Adam, Il a pris une côte, Il a créé Eve, chair de sa chair et os de ses os, et les deux ensemble, dans le plan que Dieu avait pour eux, devaient remplir la terre d’êtres humains qui devaient manifester la gloire de Dieu ! C’était le plan de Dieu dès le départ : créer un homme et une femme pour qu’ils fondent une famille, qu’ils fassent des enfants que ces enfants soient tous remplis, avec leurs parents, de la présence de Dieu et de la gloire de Dieu et que la terre entière soit remplie de la gloire de Dieu, au travers de cette famille que Dieu voulait créer.

       Ils n’ont pas eu le temps de faire des enfants avant la chute. La chute s’est produite. L’homme et la femme ont été coupés de Dieu, et tous nos problèmes ont commencé alors, jusqu’à ce que Jésus vienne, pour nous en sortir.

       Jésus est venu restaurer le plan que Dieu le père avait de toute éternité dans son cœur : créer des êtres humains. Il a créé des êtres juste un peu en dessous de lui, parce qu’Il ne pouvait pas créer un autre Dieu, mais Il a créé des êtres humains qui étaient capables de recevoir sa vie et de la manifester en étant dépendants de lui ! C’était un plan merveilleux !

       Dieu, qui est un Dieu d’amour, Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit, Dieu unique en trois personnes, Dieu d’amour et de sainteté, ne voulait pas accepter de rester seul, bien qu’Ils soient trois. (C’est un grand mystère.) Ce que je voulais montrer c’est que ce Dieu unique en trois personnes ne voulait pas accepter de garder son amour pour lui tout seul. Il voulait créer des créatures semblables à lui : « Faisons l’homme à notre image », le plus près possible de lui, inférieures à lui bien sûr, pour que si cet homme et cette femme restent dépendants de lui, Il puisse déverser sa vie en eux et qu’Il puisse les remplir de toute sa plénitude divine, à condition qu’ils restent unis à lui et qu’ils ne se séparent pas de lui !

       Dans l’épître aux Ephésiens, Paul dit au chapitre 3 et au verset 13, il est en train de prier pour eux, il dit : « Aussi je vous demande de ne pas perdre courage à cause de mes tribulations pour vous ; elles sont votre gloire. A cause de cela je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus, duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, afin qu’Il vous donne selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi. »

       Nous savons que Christ habite dans le cœur de ceux qui sont nés de nouveau, mais je crois que ce qu’il veut dire par là, c’est que Christ ne reste pas enfermé dans l’être intérieur, mais qu’il puisse régner en maître dans sa maison : « D’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi, afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints, quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur et connaître l’amour de Christ. » C’est ce qui nous permet d’avancer avec Dieu et d’entrer dans son plan !

       Si nous avons les yeux constamment fixés sur nos impossibilités, sur nos incapacités, nous n’allons pas avoir les yeux fixés sur Dieu et sur son plan. Quand nous avons péché, le Saint-Esprit nous demande de reconnaître notre péché devant le Seigneur, de le confesser, d’y renoncer, de recevoir son pardon et le sang de Jésus efface notre péché. Il nous demande de reprendre notre place de fils et de filles de Dieu pour le laisser continuer son œuvre. Il ne veut pas que nous ayons constamment les yeux fixés sur notre incapacité, mais que nous ayons les yeux fixés sur sa capacité à lui. C’est Jésus qui va accomplir son plan dans nos vies, si nous avons les yeux fixés sur lui, sur ses promesses et sur sa Parole.

       Et quand nous sommes puissamment fortifiés par l’Esprit de Dieu dans l’homme intérieur, nous comprenons l’amour de Jésus et l’amour de Dieu. Quand on commence à comprendre quelle est la largeur, la grandeur, la hauteur, la profondeur de cet amour, on commence à comprendre qu’Il a un plan d’amour merveilleux pour chacun de nous ! Pour chacun de nous ! C’est le même plan, pour les Guyanais, pour les Européens, pour les Africains, pour les hommes du monde entier, c’est le même plan ! Et Il veut nous rendre tous, et chacun en particulier, capables de recevoir ce plan et de le vivre.

       Ce plan, c’est que nos yeux s’ouvrent sur la grandeur de Dieu, sur la grandeur de Christ et de son œuvre, sur l’héritage qu’Il nous a promis, pour que nous puissions le manifester dans notre vie et dans notre famille, pour que le monde voie de quoi Dieu est capable ! Ce qui va attirer des gens à Jésus (la meilleure campagne d’évangélisation), c’est quand ceux qui ne connaissent pas Dieu voient Christ en nous, nous voient remplis de l’amour, de la sainteté de Dieu. C’est cela qui va attirer les gens à Jésus, ils vont se rendre compte qu’il y a quelque chose qui dépasse leur compréhension ! Et Christ va être manifesté dans la vie de ses enfants, qui auront laissé la Croix faire son travail !

       La Croix c’est un instrument de mise à mort de tout ce qui est charnel, de tout ce qui est mauvais, de tout ce qui vient d’en bas. Quand Jésus-Christ est mort sur la Croix, Il a entraîné dans sa mort toute la vieille création, dont nous faisons tous partie par notre naissance humaine. Jésus a pris dans sa mort cette vieille création contaminée par le péché et par la chute et condamnée à mort. C’est une mort magnifique, une mort qui englobe tout ; et tout l’univers, le vieil univers, a été entraîné dans la mort de Jésus, parce qu’il était condamné à mort à cause du péché. Et toute notre nature ancienne, notre mauvaise nature, notre nature de péché, celle qui est la cause de tous nos problèmes et des problèmes des familles, cette nature-là a été entraînée dans la mort de Jésus et dans le tombeau avec lui. Pour Dieu, l’affaire est réglée ! Il faut qu’elle le soit pour nous aussi ! Quand j’ai compris ce que Jésus a fait à la Croix et quand j’ai compris qu’Il a pris toute ma nature mauvaise et qu’Il l’a entraînée dans sa mort avec Lui, j’ai compris aussi qu’Il n’est pas resté dans le tombeau ! Le Seigneur Jésus, le troisième jour, est ressuscité ! Et quand Il est ressuscité, Il a amené à la vie et Il a créé un nouvel univers dans lequel nous sommes inclus par la nouvelle naissance. Notre nouvelle naissance, c’est une résurrection en Jésus-Christ. Elle nous est acquise par la résurrection de Jésus, c’est quelque chose qui est fait, c’est terminé ! Tout le problème de Jésus et du Seigneur, c’est de nous faire bien comprendre tout cela, dans notre intelligence spirituelle éclairée par le Saint-Esprit, et que nous puissions recevoir de lui tout ce qu’il faut, pour abandonner la vieille création et pour manifester la nouvelle.

       Qu’est-ce qu’il nous faut pour abandonner la vieille création ? Il nous faut la repentance. Qu’est-ce qu’il nous faut pour recevoir la nouvelle création ? Il nous faut la foi. La repentance et la foi sont deux dons que Dieu nous accorde en Jésus-Christ, pour nous écarter définitivement de la vieille création, de la vieille nature de péché, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses . Pour nous en écarter définitivement, il nous faut la repentance du Saint-Esprit, la lumière du Saint-Esprit. Dieu n’est pas là pour frapper et rejeter les chrétiens qui marchent encore dans la chair, Il est là pour les éclairer et leur donner le moyen d’en sortir, et le moyen divin, c’est la repentance. Il ne faut pas croire que la repentance est pour les païens seulement ! J’espère que vous ne le croyez pas ! La repentance c’est pour nous à chaque seconde de la journée, quand le Saint-Esprit nous montre que nous avons fait quelque chose de charnel, c’est-à-dire un péché. Le Saint-Esprit de Dieu, l’amour de Dieu, nous pousse à la repentance ! La vraie repentance.

      
Tout ce que je vous dis là, c’est pour introduire la famille. Dans la famille on a besoin de la repentance du matin au soir et du soir au matin, mais on a aussi besoin de la foi ! La repentance c’est d’avoir les yeux ouverts sur la laideur de la vieille nature de péché ! Et la foi, c’est d’avoir les yeux ouverts sur la beauté de la nouvelle création en Jésus-Christ ! Et quand nos yeux sont vraiment ouverts sur les deux, que notre cœur est pour Jésus, le choix est vite fait ! Quand mes yeux s’ouvrent sur la laideur de la vieille nature et de ce qu’elle peut encore manifester dans ma vie, je dis : “Seigneur, je t’en supplie, fais la lumière en moi, pour que je voie tout ce qui est mauvais à tes yeux, tout ce qui est charnel ! Je ne vois pas tout Seigneur. Je ne vois pas tout, toi tu vois tout ! Mais dans mon cœur, il y a le désir de me détacher de tout ce qui est mauvais, de me détacher de tout ce qui est charnel, parce que je veux que la vie de Jésus soit pleinement manifestée dans ma vie et dans ma famille, je veux que les autres voient Jésus en moi !”

       Et pour qu’ils le voient, il ne faut plus qu’ils voient le vieil Henri mauvais, ou le vieux Jacques ou Paul, ou …, il faut qu’il disparaisse, le “vieux…” ! Vous voyez ce que je veux dire ? Si je suis tellement attaché à ma vieille nature, parce que je suis né dedans sur cette terre, que j’ai été éduqué dedans, que je trouve qu’il y a encore quand même quelques bonnes choses dedans, si je suis tellement attaché à cette vieille nature, je vais dire à Dieu : “Seigneur, je veux bien que tu enlèves en moi les gros défauts, je veux bien que tu me permettes de ne plus faire les péchés grossiers ; mais je voudrais quand même garder de mon ancienne nature ce que je trouve agréable, les bons côtés de mon caractère humain, les bons côtés de ma vielle nature”. Mais combien de chrétiens restent attachés aux bons côtés de leur vieille nature !

       Dans cette vieille nature, on peut trouver de l’amour ! Il y a des formes d’amour réel, il y a même des gens de ce monde qui donnent leur vie par amour pour les autres, sans être sauvés ! Cela arrive ! Vous avez des communistes qui ont donné leur vie pour leur cause ou pour leur famille ! Des hommes et des femmes, qui ne sont pas sauvés sont capables d’aimer au point de donner leur vie ! Mais ce n’est pas encore l’amour de Jésus, parce qu’un amour qui vient d’une nature qui est souillée par le péché ne peut pas être agréable aux yeux du Seigneur. Ce n’est pas un amour qui découle pleinement de Dieu. Ce n’est pas du tout un amour qui découle de Dieu ! C’est peut-être difficile pour certains de comprendre cela, mais c’est la vérité de la Parole du Seigneur ! Le Seigneur veut enlever complètement notre vieille nature dans ses mauvais aspects et dans ses bons aspects, pour la remplacer par une nouvelle nature qui vient de lui, qui descend d’en haut qui est créée à l’image de Jésus, à l’image de Dieu, que nous avons reçue à notre nouvelle naissance. Dans cette nouvelle naturelà, il y a la vie de Jésus, et Jésus ne veut pas que cette vie reste enfermée au fond de notre être intérieur.

       Si dans ma famille, moi qui suis par exemple le mari, (on va y revenir en détail), mais un mari chrétien, je suis le chef de ma famille, je dois donc être le premier en tout, puisque je suis le chef, mais pas le premier et le chef au sens où le monde l’entend ! Dans le monde, le premier et le chef, c’est celui qui aime commander et qui aime être obéi, c’est celui qui aime prendre la première place, etc.,

… c’est celui qui aime dominer. Mais dans le Royaume de Dieu, le merveilleux exemple que nous avons, c’est celui du Seigneur Jésus. Il est le chef et le premier ! Lui le Seigneur, et le Maître. Or Il est venu pour être le serviteur de tous, pour donner sa vie pure, par amour pour nous. Il nous laisse un exemple pour pouvoir le suivre. Si moi, qui suis le chef de ma famille, je marche encore en partie selon la chair et en partie selon l’esprit, dans ma famille, cela ne va pas donner le témoignage que Jésus veut que je donne ! Il veut que je sois un chef comme Jésus est le chef, que je sois le premier à donner l’exemple, que je sois le premier à prendre l’initiative spirituelle, que je sois le premier à dire : « Ainsi parle l’Eternel », que je sois le premier à dire et à montrer à ma femme et à mes enfants l’exemple de ce qu’est une vie crucifiée ! Et pour cela il faut que j’aie accepté que le Seigneur fasse un travail profond dans ma vie, pour qu’Il mette à mort complètement tout ce qui est humain, tout ce qui est charnel et tout ce qui est de la vieille nature ! Qu’Il mette à mort ! Mais Il ne va pas le mettre à mort sans que moi je sois d’accord !

       Dieu va me demander : “Est-ce que tu acceptes de mourir ? Est-ce que tu acceptes que je mette à mort tout ce à quoi tu étais tellement attaché avant ? Ta personnalité, ton caractère, ton éducation, tes accomplissements, est-ce que tu veux mettre cela sur l’autel pour que je le mette à mort ? Et que l’être nouveau que je t’ai donné en Jésus-Christ, par ta nouvelle naissance, pour que cet être-là qui est fait à mon image puisse vraiment se manifester dans ta vie ?”

       C’est la question que Dieu nous pose ce soir en tout premier ! Si je veux être le chef de famille comme Dieu le veut, je ne vais pas avoir besoin de faire des gros efforts, je vous assure, ce n’est pas une question d’efforts. C’est une question de foi, une question d’acceptation du plan de Dieu, une question de m’offrir moi-même en disant : “Seigneur, je veux que tu me mettes à mort complètement ! Je le veux Seigneur, je ne me rends pas encore bien compte de ce que cela va représenter, mais je veux que tu me mettes à mort ! Je veux que le vieil Henri qui est né sur cette terre, avec ses qualités, avec tout ce qu’il a réussi à faire, je veux que tu le mettes à mort complètement et je veux que le nouvel Henri que tu m’as donné à ma nouvelle naissance, qui est fait à l’image de Dieu, qui est créé d’en haut, qui est vraiment le fils du Père, Seigneur, je veux que ce soit celui-là qui soit le chef de ma famille !”

       Et je ne vais pas attendre à ce moment-là, que ma femme fasse la même démarche ! Je vais la faire en premier parce que je suis le chef et je dois donner l’exemple ! Je ne vais pas dire à ma famille : “Cela ne va pas, parce que ma femme et mes enfants ne vont pas bien.” Je vais dire : ” Seigneur je m’offre moi-même pour que tout ce que tu peux faire en moi, le chef de famille, tu le fasses ; pour que la vie de Jésus se manifeste en moi et même si ma femme et mes enfants ne te suivent pas encore pleinement ou ne te suivent pas du tout, ils auront au moins sous les yeux l’exemple dans ma vie de ce que tu veux faire toi !” Et ce sera la seule chance pour qu’eux viennent au Seigneur !

       C’est un grand travail que le Seigneur veut faire. Il a accompli cela en Jésus il y a deux mille ans. Tout a déjà été fait. Mais le problème du Seigneur, c’est que dans la vie de beaucoup de ses enfants, Il n’arrive pas à mettre en place ce plan que Jésus a déjà achevé, terminé, parce que, soit nous refusons la repentance pour nous écarter de la mauvaise vieille nature, soit nous refusons la foi pour entrer dans la nouvelle nature, et pourtant Dieu donne tout !

       Je ne pourrai pas dire au Seigneur au dernier jour : “Seigneur, tu vois, je n’ai pas pu vraiment me repentir, parce que tu ne m’as pas donné la repentance suffisante, je n’ai pas pu entrer dans ton plan parfait parce que tu ne m’as pas donné la foi suffisante”. Vous croyez que ces arguments vont marcher devant Dieu ? La bonté de Dieu nous pousse à la repentance en permanence ! La bonté et l’amour de Jésus nous poussent à la foi ! Qu’est-ce qu’il faut pour avoir la foi ? Pour moi, ce qu’il faut c’est que j’ouvre mon cœur en disant au Seigneur : “Seigneur, je n’ai pas assez de foi, je manque de foi, j’ouvre mon cœur, déverse ta foi en moi !” Et comment va-t-Il faire pour déverser sa foi en moi ? Nous lisons dans Romains 10 verset 17 : « La foi vient de ce que l’on entend, ce que l’on entend vient de la Parole de Dieu ». Il va ouvrir mes yeux à ce que Jésus a fait, Il va ouvrir mes yeux à la Parole, et quand je vais comprendre ce que Jésus a fait, que je vais comprendre sa Parole, je vais entrer dans le plan de Dieu !

       La repentance est un don de Dieu, la foi est un don de Dieu. Alors comment se fait-il que tant de chrétiens vivent en dessous de leurs moyens spirituels, des moyens que Dieu a prévus de leur donner ? Cela ne peut être que par ignorance, par incrédulité ou par rébellion, ou les trois. Mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Il connaît les besoins de son Eglise, Il est venu sur la terre non pas pour nous juger et nous condamner, mais pour nous sauver et nous aider. Quand mes yeux s’ouvrent à l’amour de Jésus, je n’ai qu’un désir, c’est de m’approcher plus près de lui pour être aidé par lui, pour recevoir tout ce qui me manque, pour entrer dans son plan, pour lui dire : “Jésus, j’ai besoin que tu m’apprennes, j’ai besoin que tu ouvres mes yeux, j’ai besoin que tu me montres la grandeur glorieuse de l’héritage que tu m’as donné ! Je veux glorifier ton nom et le nom de Jésus mon Père, en laissant ton Esprit travailler en moi, pour que tout ton plan se réalise et que Jésus soit vu en moi ! Je le veux, je le désire, fais-le Seigneur, avant que je ne meure physiquement, fais-le je t’en prie !”

       Si Dieu nous laisse encore vivre sur cette terre quelque temps, c’est uniquement pour glorifier son nom ! Sinon, il y a longtemps qu’Il nous aurait ramenés près de lui qui est notre meilleure place. Sinon dès le jour de la conversion Il nous aurait repris pour nous amener là-haut ! Mais Il ne le fait pas, et Il ne le fait pas pour une seule raison : pour que nous puissions glorifier son nom sur cette terre ! Et Il a tout prévu, tout pourvu pour qu’on puisse le faire.

       Pourquoi veut-Il que son nom soit glorifié sur la terre ? Pour que des âmes perdues viennent à la connaissance de Jésus ! Si cette âme perdue voit Jésus manifesté dans ta vie, elle va voir qu’il y a un Dieu vivant ! Et elle va s’approcher de Jésus. Si Dieu veut que je reste sur cette terre, c’est pour glorifier son nom en servant d’instrument entre les mains de Dieu, pour gagner des âmes pour lui, pour édifier son Eglise, pour servir d’exemple, et dire aux autres : “Voyez ce que Dieu a fait dans ma vie !” Non pas parce que je veux me glorifier, mais c’est pour vous montrer que ce qu’Il a fait dans ma vie, Il peut le faire dans la vôtre aussi ! Parce que Dieu n’a pas de chouchou ! Dieu voudrait que Jésus soit pleinement manifesté dans notre vie à tous, de la même manière !

       Dieu appelle certains à des ministères, mais Dieu nous appelle tous à manifester Jésus de la même manière ! De la même manière ! Parce que nous sommes tous fils et filles de Dieu par la foi en Jésus-Christ, et que ces fils et ces filles de Dieu, dans le plan de Dieu, ont et doivent avoir les mêmes qualités ! Ce sont les qualités de leur Père céleste, les qualités de Jésus. Il dit dans le passage que je viens de lire, au verset 19, (Ephésiens 3:19) : « connaître l’amour de Christ qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu ».

       Notre intelligence humaine ne peut pas comprendre ça ! Il faut une révélation de l’Esprit de Dieu. Paul dit qu’il prie pour que nous connaissions l’amour de Christ. Connaître au sens biblique : c’est toucher du doigt, c’est prendre pour nous ! Connaître l’amour de Christ ! Pas de manière théorique, mais qu’on soit en contact avec cet amour et qu’on en soit rempli, parce que Dieu est amour et quand on est rempli de cet amour-là, on est rempli de toute la plénitude de Dieu !

       Le plan de Dieu pour chacun de nous, c’est que nous soyons tous remplis de la plénitude de Dieu ! Qui peut faire cela ? : « Or à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, (c’est la puissance du Saint-Esprit qui agit dans la vie de tous ceux qui croient) infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise (et je dirais dans la famille) et en Jésus-Christ, dans toutes les générations », donc la nôtre aussi !

       Je suis triste quand j’entends des chrétiens dire : “Ah ! Du temps de l’Eglise primitive, c’était quelque chose de merveilleux, mais maintenant que nous sommes à la fin des temps, c’est fini tout cela, le temps des miracles est fini. Maintenant on attend le retour de Jésus, on fait le gros dos, on se cache dans un coin et on attend sa venue !” Je connais des chrétiens qui parlent comme ça ! Alors que pour toutes les générations, Dieu a le même plan, pouvoir manifester dans nos vies la plénitude de Dieu, maintenant, par la puissance de l’Esprit de Dieu qui est l’Esprit de résurrection!

       Si c’est pour toutes les générations, jusqu’à la dernière, c’est pour la nôtre, à lui soit la gloire dans l’Eglise, et pour que la gloire de Dieu soit manifestée dans son Eglise, pour qu’elle soit manifestée dans la famille chrétienne et pour qu’elle soit manifestée dans ma vie, il faut que je fasse la prière de Paul et que je dise au Seigneur : “Seigneur, j’ai besoin que tu ouvres mes yeux ! Ils ne sont pas assez ouverts, je ne vois pas assez qui est Christ, qui Il est dans sa nature divine glorieuse, ce qu’Il a fait à la Croix ?” On a besoin de faire cette prière ! La révélation ne va pas venir si on ne dit pas : “Dieu, Seigneur, ouvre-moi les yeux! ” Pourquoi Paul priait-il comme cela ? Il était allé à Ephèse, il avait enseigné des mois et des mois à Ephèse. Ils étaient bien placés à Ephèse pour avoir l’enseignement personnel de l’apôtre Paul ! Et pourtant Paul, dans la lettre qu’il leur écrit, leur dit : “Je fléchis les genoux, je prie pour vous, pour que vos yeux s’ouvrent, pour que ce ne soit pas un enseignement théorique que vous mettiez dans une case, pour ressortir et rentrer, mais que ce soit la vie de Dieu, de Jésus qui se manifeste pleinement !”

       Il peut faire cela s’il a en face de lui des hommes et des femmes qui ont soif de ce que Dieu veut faire et qui croient qu’Il va le faire en eux ! Si tu crois que Dieu veut que tu sois rempli de toute sa plénitude, si tu crois que Dieu, peut faire ça dans ta vie, tu vas le voir se manifester dans ta vie ! Tu vas passer par la mort, mais ce sera une “bonne” mort je vous assure, une bonne mort. Quand Il aura fini de mettre à mort tout ce qui empêche la vie de Jésus de se manifester, sa gloire va être manifestée ! Seigneur, mets-moi à mort ! Est-ce que tu peux dire ça au Seigneur sincèrement ? Seigneur, mets-moi à mort ! Je ne veux plus voir vivre le vieux ! Je veux qu’il meure Seigneur, parce que de cette mort-là va sortir la vie de résurrection de Jésus ! Et la vie d’un père de famille ! Là je parle pour moi !

       Quand un père de famille fait cette prière de tout son cœur, il y a des choses qui vont changer dans sa famille ! D’abord en lui ! Mais si je change en tant que chef de famille et si je deviens de plus en plus conforme à l’image que Dieu a déjà plantée en moi par la nouvelle naissance, il y a quelque chose qui va se passer dans ma famille ! Ce qui va se passer c’est que l’amour pur, l’amour pur de Jésus, va commencer à se répandre dans ma maison.

       Cela fait du bien d’être aimé ! Quel bien cela m’a fait quand j’ai compris que Dieu m’aime ! Et qu’Il ne m’a pas tenu coupable de tous les crimes et les péchés que j’ai pu faire devant lui, parce que Jésus, lui, a été puni à ma place ! Quel bien cela m’a fait de comprendre l’amour que Dieu avait pour moi ! Cela vous a fait du bien aussi de comprendre l’amour que Dieu avait pour vous ? Mais cela va faire du bien à toute ma famille, quand cet amour va pouvoir se déverser sur eux, comme l’amour de Jésus s’est déversé sur moi ! Cela ne veut pas dire que je vais être sentimental, ou que je vais être dans le compromis avec le péché, cela veut dire que j’aurai en moi la même qualité d’amour que Jésus, qui savait être ferme, qui savait reprendre, mais toujours dans l’amour. Et c’est cet amour-là qui va pouvoir se manifester en moi, si j’accepte de passer à la Croix et si je demande à Dieu de faire son travail profond en moi, pour m’éclairer, pour mettre à mort tout ce qui est mauvais et pour manifester tout ce qui est bon dans la nouvelle naissance en Christ. Alléluia.

       Eh bien, pour ce soir je vais en rester là, je vais simplement prier pour que ces paroles et par le Saint-Esprit, deviennent toujours plus vivantes dans nos cœurs, pour que le plan de Dieu se réalise pour la gloire de Jésus.

       Seigneur, je te bénis parce que tu nous as fait comprendre ton plan, et ce plan est glorieux, c’est de nous remplir de la plénitude de Dieu. Que cette plénitude puisse se manifester dans nos vies pour que le monde croie, et pour que ta gloire soit manifestée dans nos vies, dans la famille et dans l’Eglise. Aussi je te prie pour que nos yeux spirituels s’ouvrent largement Père, à la gloire que tu nous as donnée en Jésus, à l’appel que tu nous lances en Jésus, au plan que tu as pour chacun de nous et pour toute ton Eglise. Je te supplie Seigneur pour que nos yeux spirituels s’ouvrent largement, que nous voyons clair et que nous puissions dans ta lumière entrer dans ton plan, pour que ton nom soit glorifié. Au nom de Jésus. Amen.

Source de Vie – http://www.sourcedevie.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *